La Team

Qui sommes-nous?

Alors moi c’est Julie, voyageuse dans l’âme, un brin rêveuse, tantôt indécise, tantôt déterminée, parfois pleine de doutes, et parfois pleine de confiance en moi même!

Les crêpes, je suis tombée dedans quand j’étais petite (bah oui, je suis Bretonne), mais le métier de crêpière, c’est lors de mon voyage en Nouvelle Zélande que je l’ai découvert. Je crois que ça a été une révélation en fait. J’adore ce métier! Allez savoir pourquoi, mais tourner des crêpes sur un bilig, ça m’éclate! J’ai aussi vite compris que cela pouvait être un « passeport » plutôt sympathique pour voyager et travailler en même temps. Les crêpes s’exportent plutôt bien.

Après 13 mois passé à l’étranger, je rentre en France fin 2014 avec pour seule idée en tête de repartir. Juin 2015, c’est là que je me fixe comme objectif professionnel d’être crêpière. De là commence à germer l’idée, qu’en voyageant, je pourrai aller travailler comme crêpière dans chaque pays où j’irai! L’idée est aussi partie d’un délire avec une copine sur la création d’un nouveau blog (j’en ai déjà créé un lors de mon 1er voyage), où je serai amenée à aller faire des crêpes dans tous les pays où je passerai, tous les endroits où j’irai, un peu à la manière de « J’irai dormir chez vous » quoi! Je suis fan! ;-). On s’est bien marrée ce jour là… Et pourtant, 2 ans plus tard (moment où je suis repartie en voyage), et un coup de pied au cul de ma soeur, qui m’a fait comprendre qu’il fallait que je le fasse avant que l’on ne me pique l’idée, je me jete à l’eau! Et c’est tout naturellement que mon blog s’appellera , « J’irai faire des crêpes chez vous ».

J’ai commencé mon périple par le Japon où je suis restée plusieurs mois. Je voyage avec ma rozell et ma spatule (si si, je vous jure!), cadeaux d’une personne qui m’est proche et auprès de qui j’ai appris beaucoup. J’attends l’occasion de pouvoir à nouveau m’en servir, et j’ai hâte! Parce que ça me manque bordel! Même si je mène en solo ce projet de crêpes itinérantes, je ne suis pas seule à travailler sur ce blog, ni sur ma page facebook d’ailleurs. Mais je leur laisse le soin de se présenter elles-mêmes 😉

Parait que je dois me présenter en quelques lignes seulement, dommage j’avais prévu mon auto-biographie en plusieurs tomes… 😉 Je suis donc la deuz du trio de frangines, à priori le coup de pied au cul de celle qui fait des crêpes.

Mon prénom s’écrit Mélanie mais se prononce Précieuse!
Tu l’auras compris, j’ai un côté princesse mais surtout, surtout, qui ne se prend pas au sérieux/un brin vulgaire car les gros mots, c’est la vie/un peu décalée. Non, ne raye aucune mention inutile, le pack complet, c’est cadeau cher lecteur! Donc moi c’est Mélanie (attention à la prononciation hein), j’ai posé mes valises à Nantes où j’exerce le métier de chasseuse d’appart. En vrac et entre autre: j’aime le rose, les paillettes, mes 2 enfants et mon chéri, la papeterie (si quelqu’un aussi est carnet addict qu’il se manifeste), les mojitos, la déco, le zouk, le chocolaaaaaat, courir (ne me demande pas après quoi je cherche encore), les crêpes, mes soeurs! J’ai un doute pour l’ordre du classement. 😉

Comme pour mon rôle de grande soeur, je suis avant tout là (en coulisses) pour, au besoin: inspirer, insuffler, rectifier, corriger et donner quelques coups de boost nécessaire les jours de moins bien. Je suis fan du projet, du concept, alors je suis ravie de faire partie de la team! Puis, c’est comme voyager un peu, suivre ma soeur passionnément et la chaperonner à la folie.
Oui c’est vrai, j’ai cette âme protectrice, alors elle est loin mais ce blog nous rapproche un peu plus. Profites en lecteur, elle est douée. File petite soeur, va faire des crêpes chez eux!

Montages1Holà ! Moi c’est Elise, je suis un peu le côté geeko-technique (ou ‘Digital Consultant’ 😜 ) de J’irai faire des crêpes chez vous.

Avec Julie, on s’est rencontrées à Tokyo, il y a 3 ans fin 2014. Nous partagions chambre et désordre dans une mini Guesthouse (ou plutôt un appartement) un poil surpeuplé dans un chouette quartier rempli d’échoppes de ramens et de bars à lycéens (Takadanobaba pour les connaisseurs). On s’est ensuite revues à Londres pour manger de la « pie », à Bruxelles pour manger des gauffres, et on avait le projet de faire des crêpes aux champignons du côté de Koh Phangan (Thailande) en automne.

Je reprends la suite! 🙂
Elise voyage elle aussi actuellement en tant que digital nomad et compte se baser au Vietnam quelque temps. Curieuse, aimant tester toutes sortes de nouvelles saveurs (culinaire ou non :-)) et inventer de nouveaux mots (« bière ébullée » par exemple), elle a toujours voulu faire partie de Matrix (d’où la photo), et adore le codage informatique.
Web développeuse, ses compétences et ses conseils me sont utiles et elle a accepté de me rejoindre dans ce projet de crêpes à l’autre bout du monde!
Les plans changeant en voyage, ce n’est pas à Koh Phangan que l’on s’est rejoint, mais à Bangkok en novembre 2017!
Publicités