À propos

C’est l’histoire de la fille qui…

A enfin décidé en Novembre 2013 de réaliser un rêve! Partir voyager avec un premier visa vacances travail (ou working holiday visa) en Nouvelle Zélande. Toute 1ère expérience à l’autre bout du monde… J’avais alors 27 ans (bon ok, presque 28!). Ce qu’il y a d’ironique dans cette histoire, c’est que c’est en Nouvelle Zélande que j’ai appris à faire des crêpes. Tu ne vois pas l’ironie là tout de suite bien entendu. Mais il faut savoir que je suis née et que j’ai grandi en Bretagne. What the fuck?! Oui, moi aussi j’ai trouvé ça dingue à l’époque. La vie a toujours plus d’imagination que nous il parait…

Bref, mon voyage a durée 13 mois au total. Mon travail de crêpière à Wellington m’a permis d’économiser suffisamment pour passer par l’Australie, la Thaïlande, et le Japon, où je suis restée 2 mois. Le Japon, j’en ai rêvé pendant longtemps. Quand je l’ai quitté, je me suis dit que j’y reviendrai..

28 Mars 2017… M’y revoilà de nouveau, ENFIN! L’Australie sera pour plus tard avec le même visa.

Pourquoi ce blog et ce projet?! Et pourquoi pas!! D’une, j’aime les crêpes, et j’adore en faire!! Je t’avoue que je m’éclate plus sur un bilig qu’avec une poêle quand même. Mais peu importe! Parce qu’en plus de vouloir faire des crêpes là où je passerai, je teste de nouvelles recettes de pâte à crêpes, avec les différents ingrédients de mon pays d’accueil, donc je m’éclate aussi! Et de deux, quel bon moyen d’aller à la rencontre des autres, des locaux, mais aussi des voyageurs que je rencontre sur mon chemin, de partager un moment convivial avec eux, tout en leur faisant découvrir ou redécouvrir les crêpes Bretonnes, dans un esprit d’échange culturel. Leur faire plaisir (parce que disons le, les crêpes, ça fait toujours plaisir non?), échanger un moment convivial avec eux, et aussi voir leur réaction est toujours un moment très sympa :-). La nourriture rassemble et tisse des liens par delà les différentes cultures, et par delà nos différences. En ce qui me concerne, j’ai choisi les crêpes!

PhotoaproposblogMon objectif premier tu l’auras compris, c’est d’aller vers les autres, vers d’autres cultures que la mienne, d’autres manières de vivre, d’autres façons de penser, d’autres langues… Si je peux y arriver par le biais des crêpes, alors « let’s fucking do it »! Il faudra t’habituer à mon côté un brin vulgaire, si tu décides de me suivre, c’est aussi comme cela que je suis, je préfère te prévenir. 😉

Je souhaite aussi en apprendre davantage sur le métier de crêpière. J’ai soif de connaissances! Je ne me contenterai donc pas de rester sur mes acquis. J’expérimenterai, je ferai mes recherches, je questionnerai les crêpiers autour de moi, et je deviendrai une crêpière confirmée. C’est là mon second objectif!

J’ai également envie de retravailler quelque part, dans je ne sais quel pays, en tant que crêpière. Pour le moment, c’est l’Australie que je vise pour cela, mais bon, je ne suis pas à l’abri d’une (bonne) surprise. Et pourquoi pas un jour ouvrir mon propre business! Ça, ce serait canon!! En attendant, j’ai des choses à apprendre, et des crêpes à faire…

Go, Julie, Go!!

 

 

 

 

Publicités